cz en fr

Le quartier londonien Nine Elms change son aspect grâce à Sipral

Le 22 janvier 2018 – « Le charbon, la boue et les scories sur le pantalon…. Serait-ce une usine près du fleuve... Du sang sur les coudes et les bras… Mais non humaine… L’abattoir de Queens Heights ! L’usine près du fleuve. Parfait, Watson, l’endroit que nous cherchons c’est Nine Elms ! » dit Robert Downey Jr. en tant que Sherlock Holmes dans le film du même nom du 2009.


Le quartier industriel sombre d’autre fois a pourtant considérablement changé entretemps. La boue et l’abattoir sont partis et au lieu d’eux les tours résidentielles d’en tas d’étage se dressent vers le ciel. La Tamise est bordée de promenades et de parcs et l’accès au centre historique est assuré, à part des bateaux de pêcheurs, par le système du transport public automatique, Docklands Light Railway.

L’un des bâtiment nouvellement construit est le Nine Elms Point, sur lequel Sipral participe par la fourniture et la pose des enveloppes extérieures de trois tours résidentielles. Pendant que le deuxième block K, fini et remis, est déjà habité, sur le plus haut block G (38 étages) la pose se poursuit. « A la fin du mois de janvier nous avons posé les fixations au 16e étage et les modules du 11e au 14e étages. La synchronisation avec la préfabrication est prévu de façon à ce que nous ayons fabriqués les modules jusqu’au 18e étage, » précise le manager du projet, Ing. Josef Juráš. La pose des modules est prévue jusqu’à la fin de 2018.